Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 février 2014

 

Vu sur Ensemble contre l'excision: maintenant (Facebook)

 

L'EXCISION PAR LES MOTS : DES RITES DE REMPLACEMENT

Chantal Puig

Voici un nouveau rituel adopté depuis 1996 par une ville du Kénya.
Un exemple à suivre, une idée à répandre largement ! (Information partagée avec STOP FGM NOW!).
En remplacement de la MGF, des rites permettent aux communautés de conserver les aspects culturels pertinents de leurs rituels, mais en supprimant la mutilation nocive pour les filles. 
Ce nouveau rituel montre que l'on n'est pas contre la coutume dans son ensemble mais seulement contre les MGF.La première cérémonie de ce genre a eu lieu en 1996 à Gatunga (district de Meru), une petite ville située à deux pas du deuxième plus haut sommet d'Afrique, le Mont Kenya. 

On appelle cette cérémonie "Ntanira na Mugambe ", littéralement: "la circoncision par les mots. "
Cinquante familles du village ont envoyé leurs filles à une semaine de retrait, pendant laquelle elles ont été formées sur les questions de santé, la reproduction, le VIH / SIDA, la communication, l'estime de soi et la gestion des conflits. La semaine s'est terminée par les célébrations et festivités coutumières, les chants et les danses communautaires, et les filles ont reçu les cadeaux.

Devenues "femmes", elles ont ensuite retrouvé leurs familles sans avoir subi la douleur et les lésions de la MGF.
Depuis lors, une cérémonie rituelle annuelle de remplacement a lieu dans plusieurs districts et le nombre de familles qui choisissent cette option plutôt que de la MGF ne cesse de croître.

Razor's Edge - La controverse des mutilations

 

 

 

6 février : journée mondiale contre les mutilations génitales féminines

----------------------------------------------------------

______________________________________

6 février : journée mondiale contre les mutilations génitales féminines