Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Transmis par George Kauffmann

 


Lettre de novembre 2011 // Association Primo Levi //


http://www.primolevi.org/


primo-levi.jpg

 

 

 

Soutenir les personnes qui ont subi la torture, la violence politique puis l'exil 

banniere8.jpg


Accès aux soins des étrangers sans papiers :

jusqu'où irons-nous dans l'inacceptable ?


Il y a quelques mois, la réforme de l'Aide médicale d'État (AME) restreignait encore l'accès à une couverture sociale pour les personnes sans papiers, en instaurant notamment un « ticket d'entrée » de 30 euros. La pratique quotidienne des professionnels fait émerger d'autres difficultés. On note depuis quelques mois l'augmentation du nombre de rejets de demandes d'AME sous couvert de ne plus accepter certains documents. En effet, les personnes qui demandent l'AME doivent justifier d'une présence sur le territoire français d'au moins trois mois ; un certificat médical ou l'attestation d'une association suivant ces personnes pouvait, jusqu'à présent, faire l'affaire. Or, sans qu'aucun texte légal ou administratif ne l'ait explicitement exigé, ce n'est plus le cas.


De plus, le nombre de points d'accès dans les lieux publics permettant aux personnes sans papiers de remplir leur demande avec un conseiller de la CPAM (Caisse primaire d'assurance maladie) diminue ; tout est fait pour que les contacts directs entre demandeurs et représentants de la CPAM ne soient plus possibles et les démarches doivent désormais s'effectuer par courrier.

Ce qui n'est pas sans effet sur la charge de travail des professionnels qui aident les demandeurs à remplir ces dossiers, de plus en plus complexes. Un patient du Centre Primo Levi tente depuis un an d'obtenir une couverture sociale : son dossier renvoyé à plusieurs reprises, et en recommandé, est introuvable dans les locaux de la CPAM du Val-de-Marne !


Quant à cet autre patient, dont le dossier a été envoyé complet le 9 juin dernier, la réponse de la CPAM datée du 1er septembre qu'il a reçue notifiait que le bilan de ses ressources ne devait pas figurer sur papier libre mais sur le formulaire de la CPAM destiné à cet effet... formulaire introuvable sur son site web. Et même dans les cas de réponses positives, il faut parfois attendre un mois avant d'obtenir un rendez-vous à la CPAM pour récupérer la carte d'admission à l'AME ! Les délais pour obtenir l'AME ne cessent donc de s'allonger...

Et l'état de santé des personnes concernées, dont la prise en charge est retardée, s'aggrave...

 

 

Tag(s) : #www.partenia2000