Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmispar Afchine Alavi

 

Nombreuses arrestations après les charges répressives contre les processions de l’Achoura

 

Vers la mi-journée, à Téhéran, sur la place Ferdoussi, la foule qui se rendait vers la place Enghelab, scandait «  « Mort au dictateur, Saint Abolfazl, fait tomber le dictateur ». Dans leur charge, les agents ont fait des dizaines d’arrestations. En soutien aux personnes arrêtées, les gens criaient « Mort au dictateur ».

 

Dans des affrontements avec les forces répressives à Jannat-Abad et Tehransar, à la suite de plusieurs arrestations dans les cortèges, les cris de « Mort au dictateur » ont retenti.

 

Sur la place Imam Hossein, malgré un déploiement massif de sécurité, les gens criaient « Allah-o-Akbar » et « Mort au dictateur ». Dans le quartier de Gheitarieh des affrontements ont éclaté entre une foule nombreuse et les agents, aux cris de « Mort au dictateur ».

 

En fin de matinée dans le rue Navab,  une cinquantaine de voltigeurs à moto ont lancé un raid contre la communauté azérie de la capitale. La procession scandait « Ô Hussein, l’Iran est devenu la Palestine », « Allah-o-Akbar », « A bas ce gouvernement trompeur » et « Mort au dictateur ». Des affrontements ont éclaté  avec les agents avant de poursuivre son chemin. Sur la place Vanak, les gens scandait « ô Hussein, l’Iran est devenu Karbala ».

 

Sur la place Vali-Asr des escarmouches ont éclaté ici et là.

 

Les protestations d’aujourd’hui se sont déroulées en pleine mobilisation des organes de répression. Les agents, dans plusieurs points de la capitale, agressaient tout ce qui pouvait avoir l’apparence d’un groupe et arrêtaient tous les gens qui leur semblaient suspects.

 

Des nuées de voltigeurs à moto près de l’université de Téhéran et de la place  Enghelab créaient un climat de terreur pour empêcher les groupes de se former.

 

Pour faire peur, les agents filmaient en hélicoptère les processions. Sur le terrain tous les appareils photos étaient confisqués. Le nombre d’arrestations dans la capitale est très élevé.

  

Iran : Protestations et affrontements à Ispahan, Racht et Varamine

 

Voir : http://www.ncr-iran.org/fr/communiques-cnri/iran-protestations/8568-iran-protestations-et-affrontements-a-ispahan-racht-et-varamine-

 

nov4-2009-tehran-4-x400.jpg

 

 


Tag(s) : #www.partenia2000