Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Transmis par Benjamin Osio (Partenia 75 / Ile de France)

 

 

L’AFRIQUE DES GRANDS LACS

 

Ce Samedi  5 Février 2011 - 14 h 30, à la Médiathèque LOUIS ARAGON de BAGNEUX (92), nous étions une bonne soixantaine à participer à la CONFERENCE – DEBAT sur l’AFRIQUE DES GRANDS LACS, présentée par Isabelle MANIMBEN, chargée de mission au CCFD-Terre Solidaire.

 1862165826.jpg

L’après-midi s’est déroulée en 2 temps :

Il s’agissait d’abord d’une analyse précise et documentée de la situation de l’Afrique australe : le Rwanda, le Burundi et la République Démocratique du Congo ont en effet été, durant ces 20 dernières années, le théâtre de conflits nationaux qui ont pris des dimensions transfrontalières. Des millions de personnes ont été tuées et plus encore ont été déplacées... Ces pays restent aujourd’hui en situation de pauvreté et d’inégalité sociale criante. Les causes, mises en évidences par Isabelle, sont dues à plusieurs facteurs, sur fond d’instrumentalisation des identités héritée de la colonisation : faible gouvernance démocratique ; pression foncières (surpopulation) ; pillage des ressources naturelles contrôlées par des groupes armés et eux-mêmes financés par de grandes compagnies industrielles…

 

Après un long temps de débat, la deuxième partie de la rencontre consistait à présenter l’action du CCFD-Terre solidaire dans la région. Il faut ici préciser que le CCFD n’agit pas en son nom propre mais soutient, logistiquement et financièrement, des initiatives locales, confessionnelles ou non : éducation à la paix et à la citoyenneté, redémarrage de l’activité économique, promotion de la souveraineté alimentaire… Le levier d’action du CCFD consiste d’une part à dénoncer l’attitude souvent perverse des gouvernements européens dans leur relation économiques et politiques avec le Sud et d’autres part d’appuyer les dynamiques régionales et les échanges Sud-Sud. L’unité, la paix, la justice, ne peuvent en effet être imposées de l’extérieur, mais doivent germer de l’intérieur d’un pays ou d’une région. Encore faut-il que les conditions le permettent. Et cela, c’est l’affaire de tous. Le CCFD y croit, et nous ?

 

Continuons ce combat pour ce qui est juste et affinons aussi notre regard pour découvrir et encourager ce qui naît de bon, discrètement, au cœur de cette Afrique que nous aimons.

Merci à tous les hommes et les femmes de bonne volonté.

 

Benjamin Osio


 

Voir : http://ccfd-terresolidaire.org/

 

Et http://ccfd-terresolidaire.org/ewb_pages/m/motcle_2045.php

 

 

 


Photos G W


Tag(s) : #www.partenia2000