Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmis par Afchine Alavi

 

Maryam-Rajavi.jpg

 

 

Maryam Radjavi: la destitution de Rafsandjani de la présidence de l’Assemblée des experts montre que les divisions internes ont atteint un stade chirurgical mortel

 

Cette ablation est la conséquence immédiate de la montée du soulèvement populaire et de la résistance. Cela ôte toute validité à Khamenei au sein du régime et accélère le renversement de la dictature des mollahs.

 

 

 

 

Face à la destitution de Rafsandjani de l’Assemblée des Experts et son remplacement par Mahdavi-Kani ce matin,  selon le scénario élaboré par Khamenei dans la réunion des « Experts » du régime, la présidente élue de la Résistance iranienne, Maryam Radjavi a déclaré : La mise à  pied de Rafsandjani par Khamenei montre que la division s’est approfondie. Il s’agit d’une opération chirurgicale fatale au sein du régime du guide suprême qui marque un pic dans la crise interne. Elle va accélérer le renversement de cette dictature.

 

La position de Khamenei comme guide suprême depuis 21 ans (juin 1989) est redevable pour l’essentiel à Rafsandjani et reposait sur lui. Comme l’a répété à maintes reprises la Résistance iranienne ces vingt dernières années « la mise à l’écart de Rafsandjani par Khamenei qui brise l’équilibre de ce couple aussi antagoniste qu’inséparable, signale la chute inévitable du régime hérité de Khomeiny. »

 

Mme Radjavi rappelle à cet effet que le CNRI avait noté dans sa déclaration de juillet 2000 que « l’infortune de Rafsandjani, cheville ouvrière depuis vingt ans de la théocratie, reflète la situation de tout le régime. C’est un signe important du renversement de la dictature, ce que reconnaissent les diverses factions du régime. »

 

Face à la tempête des soulèvements libérateurs dans la région et en Iran, a assuré Mme Radjavi, et face au cours impétueux des événements, Khamenei ne voit d’autres secours que dans un maximum de repli sur soi, et en déclarant la guerre au peuple iranien et à la communauté internationale. Dans ces conditions, l’ablation inévitable de Rafsandjani est la conséquence immédiate de la nouvelle montée du soulèvement et de la résistance du peuple iranien. Elle ôte toute validité à Khamenei au sein du système et accélère la chute de la dictature des mollahs dans sa totalité.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 8 mars 2011

 

photo_1299571548838-2-0.jpg_reference.jpg

 


Tag(s) : #www.partenia2000