Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmis par  Anthony P. Whitney  (suite)

 


COPIE POUR INFORMATION ET ACITON


ENCORE UN LYCÉEN EXPULSÉ
 
Info Samedi soir : Il a été expulsé ...

L’avion est bien parti…malheureusement avec Oussama.
Non seulement il y a eu acharnement, violences inadmissibles mais encore verrouillage : la préfecture, contre toute légalité, refusait à 20h de donner la moindre information : la consigne avait été donnée, dixit la standardiste extrêmement impolie.
Les démarches juridiques en Tunisie(plainte, certificat médical, etc.) sont en cours, la mobilisation continue : un projet de conférence de presse au lycée d’Oussama est en préparation.
On continue.

 

Transmis par Anthony P. Whitney


AGISSONS POUR EMPECHER CET EXPULSION ODIEUSE
salutations partisanes bien cordiales


EXPULSION ANNONCÉE D’UN LYCÉEN LE 3 DÉCEMBRE

 

Pour la troisième fois en six semaines un lycéen se retrouve est en rétention.

Oussama BENBRAHIM, lycéen tunisien de 18 ans, élève du LP Auguste Perdonnet à Thorigny (77) est au CRA du Mesnil-Amelot depuis le 21 novembre. Son expulsion est prévue pour le vendredi 3 décembre à 12h30. Son père, qui travaille en France depuis plusieurs années, n’a pas réussi à obtenir le regroupement familial. Il a finalement fait venir son fils, pour lui permettre de poursuivre ses études. Mais, à sa majorité Oussama n’a pas pu obtenir ses papiers. Contrôlé, il a été arrêté placé au CRA et menacé d’expulsion. C’est inacceptable, pour sa famille, pour lui, pour ses enseignants et ses camarades. En effet comment accepter qu’un jeune avec qui on vit et étudie  quotidiennement, soit expulsé du jour au lendemain, sans étude sérieuse de son cas personnel, simplement pour satisfaire à des statistiques honteuses. Oussama doit être libéré et régularisé, il a une famille en France et doit terminer ses

Abdelmoiz, lycéen de Chelles (77) et, Moetez, lycéen de Villeurbanne ont eux aussi subi très récemment l’épreuve de la prison pour étrangers. Tous deux ont été libérés, l’action de leurs enseignants,  de leurs camarades, d’élus et celle de simples citoyens alertés par RESF a été déterminante. La place des lycéens est au lycée, pas en rétention, encore moins dans un avion, menotté, scotché à son siège.
La FTCR joint sa voix aux démocrates pour demander l’abandon de la politique inhumaines des statistiques contre les immigrés et appelle à la mobilisation pour qu’Oussama puisse rester en France, étudier et vivre avec son père.


Écrivez à :

Préfecture Seine et Marne : jean-michel.drevet@seine-et-marne.pref.gouv.fr

secdircan@seine-et-marne.pref.gouv.fr

 fax 01/64/71/78/64

Pour la FTCR, le président

Tare BEN HIBA

 

lyceeok-9edc7.jpg


Tag(s) : #www.partenia2000