Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

5 février 2013


Transmis par Martine Boichot Camara


Signer et diffuser la lettre ouverte pour

l'interdiction des licenciements boursiers

 

poursecuriserlemploi2


Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les parlementaires de la majorité.


Pendant la campagne pour l'élection présidentielle 2012, M. Hollande a déclaré que son ennemi était la finance.

Son 35ième engagement de campagne indiquait la volonté suivante:
Pour dissuader les licenciements boursiers, nous renchérirons le coût des licenciements collectifs pour les entreprises qui versent des dividendes ou rachètent leurs actions, et nous donnerons la possibilité aux salariés de saisir le tribunal de grande instance dans les cas manifestement contraires à l’intérêt de l’entreprise.

Après sa victoire en mai, pendant la campagne pour les élections législatives, M. Sapin, son ministre du travail, a déclaré qu'à condition d'avoir la majorité à l'Assemblée nationale le 17 juin 2012, un projet de loi donnera "les pouvoirs, les moyens au juge d'interdire un licenciement lorsqu'il n'a comme seul motif que d'augmenter encore un peu plus les dividendes qui seront versés à l'actionnaire".

A ce jour et jusqu'en 2017, M. Hollande est au pouvoir et possède une majorité absolue à l'Assemblée Nationale.

Elle lui a été donnée sur la base notamment des engagements et promesses rappelés ci-dessus.

Vous avez un mandat du peuple français pour CHANGER LES CHOSES, MAINTENANT!

Comme l'a montré le rassemblement du 29 janvier 2013 devant le ministère du travail, l'inquiétude grandit face à la multiplication des licenciements dans les entreprises qui réalisent pourtant des profits.

A cette occasion, les salariés ont transmis une proposition de loi pour interdire cette pratique.


Aujourd'hui, nous ne nous satisfaisons pas des arguments qui veulent montrer que le terme de "licenciement boursier" est inapproprié pour désigner de telles pratiques.

Jouer sur les mots, c'est jouer avec des vies.

Nous ne nous satisfaisons pas non plus des arguments selon lesquels les récents accords sur la réforme du marché du travail vont protéger les salariés de ce type de licenciements...


Au-delà de tout clivage politique, et parce que cette attente est immense dans l'opinion publique, nous vous demandons donc de travailler rapidement à l'élaboration et au vote d'une loi interdisant les licenciements dans les entreprises qui réalisent des profits.

Nous pensons que c'est la seule façon de tenir vos engagements de campagne sur ce sujet et qu'il en va de la crédibilité de la classe politique, peut-être même de celle de nos institutions républicaines, dont vous êtes toutes et tous les garants.


Pour vous soutenir dans cette démarche, en ne doutant pas que vous l'engagerez bientôt, nous ne manquerons pas de continuer à occuper le terrain des luttes sociales.

 

Contact et actualité de cette campagne sur le blog d'infos de la lettre ouverte en cliquant ici

 

 

www.laviepaslabourse.fr

Lettre ouverte à F. Hollande et à sa majorité parlementaire

Il faut interdire les licenciements des groupes qui font des profits!


 

Signer la pétition - Voir les signataires

 

 


Tag(s) : #www.partenia2000