Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmis par Michel Gigand

 

Merci de bien vouloir faire connaître notre communiqué de chrétiens en classe ouvrière concernant la question de la dette et des marchés financiers.

Bien cordialement.

Michel Gigand.

 

Équipe de chrétiens en classe ouvrière du secteur de Caen (ECCO)

 

                                                                            Communiqué de presse

        

                            ILS NOUS FONT PAYER LA CRISE 

         

La crise actuelle n'est pas de notre fait !

Elle est provoquée et organisée par le capitalisme financier et spéculatif !

 

Le système capitaliste financier et les politiques qui le soutiennent permettent que l’argent se multiplie entre les mains de ceux qui, de plus en plus nombreux, le possèdent. Ce système déréglementé leur permet de tirer un maximum de profits et de placer leur fortune dans les paradis fiscaux pour spéculer au dehors  et au détriment  de toute économie réelle. Aujourd'hui ce système s’attaque aux dettes des États jusqu'à remettre en cause leur souveraineté et la démocratie.

 

Soumises à ce capitalisme-là, les politiques actuelles menées par de nombreux pays européens dont la France conduisent à une impasse économique et sociale.

Les pouvoirs politiques en place font payer aux populations la folie des vrais responsables de la crise financière qui, eux, s'enrichissent en plus avec les intérêts de la dette. Ils imposent des plans de réduction des dépenses publiques détruisant des services vitaux indispensables pour l’avenir et le bien commun (école,  hôpital, etc...). Ils s'attaquent à la protection sociale (droit du travail, sécurité sociale, retraites, etc...) pour la démanteler et passer au secteur privé ce qui est rentable. Ils laissent faire des plans de restructuration et de délocalisation qui écrasent les travailleurs et leurs familles. Cela entraîne la dégradation du  tissu économique et social et l'accroissement du chômage, de la précarité et de la paupérisation.

C'est ainsi que gouvernants et financiers nous font payer la crise qu'ils organisent.

 

Nous refusons que la finance soit utilisée pour broyer les peuples au profit des plus riches. L'argent doit être au service des hommes, de la vie sociale et de l'économie. Aussi nous affirmons qu'il faut changer de politique et de modèle économique.

 

Militants chrétiens en classe ouvrière, nous partageons le combat de toutes celles et de tous ceux qui luttent avec leurs syndicats, associations et partis, mais également de tous les indignés à travers le monde qui manifestent contre cette dictature financière. Nous appelons à prendre en main nos destins et à participer à toutes les actions proposées dans les semaines et mois qui viennent pour combattre l'austérité et changer de politique.

 

                                                                                  Caen le 7 décembre 2011

 

Bernadette Biniakounou, Anick et Michel Carabeux, Marie-Thérèse Colin, Colette Fourdeux, Michel Gigand, Marie-Luce Landreau, Michel Leconte, Michel Lefort, Pierre Leduc, Jean-Marie Peynard, José Reis et Claude Simon.

                       

 

                                   Contact: Jean-Marie Peynard 02 31 20 26 70          

 

-------------------

 

ca05_3005200_1_apx_470_.jpg

 

 

  

Tag(s) : #www.partenia2000