Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Puisque DSK refait surface, je remets en avant cet article du 18 mai 2011

GW

-----------------

Transmis  par Lucienne Gouguenheim et par Martine Boichot Camara

 

 

Le FMI met le monde à terre


L’histoire retiendra peut-être que le plus grand complot qui ait été fomenté à la charnière des XXe et XXIe siècles aura été de plonger le monde dans une crise monumentale, parce qu’elle est sociale, économique, financière et écologique. Ou, plus exactement, de fermer les yeux sur les causes réelles de tous ces désastres, résultats d’une logique d’accumulation invraisemblable et d’enrichissement vertigineux d’une minorité. Et, ensuite, de profiter de cette crise pour accentuer encore davantage la pression exercée sur les populations, sur les travailleurs, sur les quelques institutions collectives qui survivent encore comme celles de la protection sociale et des services publics.

Depuis hier, le FMI est présenté comme le meilleur allié des peuples en crise. Le FMI et toutes les institutions sœurs comme la Banque mondiale et l’OMC, les directoires autoproclamés comme le G8 et le G20, tous ont mené et mènent des politiques qui mettent à genoux les peuples. Le FMI et l’Union européenne n’ont pas sauvé la Grèce, ils l’ont assommée. Ils n’ont pas sauvé l’Irlande et le Portugal, ils ont conforté leurs gouvernements dans la volonté de ceux-ci de faire payer la crise aux victimes de la crise et non à leurs fautifs. Une preuve supplémentaire en est donnée par la préparation du « pacte pour l’euro » par les gouvernements français et allemand et la Commission européenne, dont le Parlement européen est actuellement saisi.

Les prochaines échéances constituées par les réunions en France du G8 et du G20 seront une nouvelle fois l’occasion de constater la collusion des forces économiques du capitalisme, des gouvernements néolibéraux et de leurs institutions internationales pour non pas nous sortir de la crise mais pour nous y plonger un peu plus.

Voilà la nouvelle essentielle de ce week-end : le FMI met le monde à terre et, avec de telles politiques, les classes dominantes veulent se l’approprier définitivement. Le FMI est un symbole : celui de l’argent, celui du pouvoir, celui de l’arrogance, celui du mépris. C’est ce symbole-là qu’il faut rejeter.

Attac France,
Paris, le 17 mai 2011

 

 ------------------------------------------------

 

 

Transmis par Gérard Warenghem

 

J’avais mis sur facebook une vidéo de Stéphane Guillon qui date de fév. 2009 :

Ajoutée par LeBlogocrate le 17 févr. 2009

Frédéric Schlesinger a confié avoir néanmoins présenté ses excuses à DSK, tout en rappelant que «la liberté de ton de cet exercice» n’était pas diffamatoire. Guillon, lui aussi interrogé par Canal, a dit qu’il ne «savait plus sur quel pied danser» car ce même Schlesinger lui avait offert une caisse de champagne un peu plus tôt dans la matinée, en guise d’encouragement...

http://www.youtube.com/watch?v=QekWZCN1Xc4

Je l’ai retirée aussitôt, ne voulant pas avoir l’air de hurler avec les loups…

 

Par contre, je voulais attendre quelques jours pour ressortir une vidéo de DSK décoré par Ben Ali. Mais je ne peux m’empêcher d’illustrer tout de suite cet article d’ATTAC

 

 

6080.jpg

   

 

 

 

J’ai vécu durant 20 ans à Akébé, Libreville, Gabon. Je vous joins quelques photos, pour compléter la page  http://joie2.over-blog.com/article-au-gabon-63488377.html

du livre que plusieurs connaissent : "Une communauté sans frontières"

 

 

 

 

  -------

Il y a quelques années, j’ai vu ce film : « Le cauchemar de Darwin », où j’ai retrouvé les « bas-fonds » d’Akébé. Ce film a été tourné à Mouendza (Tanzanie), mais comme le dit l’auteur, il aurait pu faire le même film non pas avec la perche du Nil, en Tanzanie, mais avec le pétrole,  les diamants, etc., dans n’importe quel pays riche de ces matières premières.

 

Ici, Libreville :

 

 

 

 

 

Quelques jours après avoir vu ce film, j’entends à la radio le directeur du FMI de l’époque : Michel Camdessus. Et ce monsieur a le culot de dire que la Tanzanie est un pays où tout va bien, le PIB est bon, etc. Je lui ai écrit en lui demandant s’il lui arrivait d’aller acheter du poisson à Carrefour, où la perche duNil valait 12 euros le kg à l'époque, ou s'il lui arrivait d'aller au cinéma. Pas de réponse évidemment !

Demandez aux étudiants et autres africains un peu avertis des problèmes économiques ce qu’ils pensent des « ajustements structurels ». Vous aurez immédiatement une réponse.

 

Il y a une ou deux semaines, toujours sur RFI, le même Michel Camdessus expliquait qu'en Afrique, malgré la crise, le taux de croisance allait grimper de 5% en 2011.  Cette fois, Michel Camdessus remarquait tout de même que la population ne bénéficie pas toujours de cette croissance, la mauvaise gouvernance n’y étant pas étrangère … !

Et j’en arrive à DSK. Ce qui s’est passé à New York n’est pas le plus grave à mon avis. (Nous aurons l’occasion de reparler de la jeune femme …)
Ce qui s’est passé à Tunis (et qui n’a pas fait la une des medias) est tout aussi important. Les grands de ce monde se construisent des palais, se remplissent les poches,

 

 

 

 

tandis que l'immense majorité des populations se débrouille avec quelques miettes.

Ils se débrouillent parfois en se comportant comme des « bandits », mais souvent, ils nous donnent des leçons de dignité.

 

A Tunis, DSK décoré par Ben Ali… (Michèle Alliot-Marie n’a pas eu la même chance) :

 

 

 

C’était en 2008 :

Strauss-Kahn, lors de son déplacement à Tunis pour le FMI le 18 novembre 2008, a été décoré par le dictateur tunisien Ben Ali et élevé au grade de Grand officier de l'ordre de la République. Pour Dominique Strauss-Kahn, « l'économie tunisienne va bien, malgré la crise, (...) la politique économique qui est conduite est saine, et je pense que c'est un bon exemple à suivre pour beaucoup de pays,(...) le jugement que porte le FMI sur la politique tunisienne est très positif (...) les choses continueront de fonctionner correctement. »

 

Alors, oui, les riches ne sont pas forcément plus heureux que les pauvres, mais ce n’est pas une raison de laisser les riches se croire tout permis.

Et ceci ne nous empêche pas de partager la joie et la dignité des pauvres :

http://www.wat.tv/video/avec-communaute-sainte-therese-afzy_2g01h_.html

 

Gérard W.

 

 

Voir ou revoir aussi :

http://partenia2000.over-blog.com/article-2747439.html

 

http://partenia2000.over-blog.com/article-29849714.html

 

et

 

http://travauxraja.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #www.partenia2000