Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

15 décembre 2012

Transmis par GW

Les nouveaux chiens de garde, une des mille raisons d’espérer !

71tPk82nfAL._AA1500_.jpg

Le DVD

Bonjour

A Saint Chamond, lors de l’Assemblée Générale des Réseaux du Parvis,  dans les ateliers[1], il a souvent été question de transmission, de communication virtuelle, de communication personnelle,  de l'augmentation des écarts de richesses entre groupes sociaux, de développer des lieux de résistance, d’orienter l'éducation dans le sens  d'une vision critique des faits qui favorisent le débat et une communication véritable, revoir le système économique financier et politique, etc.

J’animais l’Atelier 6, mais en tant que membre de l’association Partenia 2000 je notais parmi les défis  à relever : « le problème de la communication. Même à l’intérieur de Parvis : comment transmettre à l’extérieur nos débats, nos combats, nos positions ? Souvent de beaux discours écrits  restent dans les tiroirs. »

Retenons ici la conclusion de l’Atelier n° 3 :

« Le monde actuel est porteur de multiples raisons de craintes pour l'avenir...mais il n'est pas foutu ! ...il y a dans les espaces de Résistance et les alternatives,  un nouveau monde en germe qui nous donne « mille raisons d'Espérer »...et d'Agir. »

Voici un acte de résistance qui donne des raisons d’espérer :  

Les nouveaux chiens de garde.

 

Les médias se proclament "contre-pouvoir". Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré-mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.

Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, LES NOUVEAUX CHIENS DE GARDE dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du Cac40 et pervertie en marchandise.

 

 

 

Il vous reste à acheter le DVD, et quand vous aurez vu le film, à lire encore un entretien avec Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, les auteurs du film :

 

http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/spip.php?article11

 

et à voir :

 


[1]

 

 

  Le film est sur internet actuellement, mais sans doute pas pour longtemps ...! 

 

http://rutube.ru/video/person/30234/

 

Tag(s) : #www.partenia2000