Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10 avril 2012


Transmis par  Georges Yoram Federmann

 

Chers amis,
Un texte écrit durant Pessah pour soutenir
l'action civique et pacifique du 15 avril.
Fraternellement

 Georges


 


15 avril :   http://partenia2000.over-blog.com/article-bienvenue-en-palestine-a-saint-denis-le-11-fevrier-2012-99301698.html  

 


Strasbourg, le 8 avril 2012.


 image_68394420.JPG   Vittorio Arrigoni

 

ala1.jpg  Ala Hlehel 

Ce texte est écrit en hommage à la mémoire de Vittorio Arrigoni assassiné le 15 avril 2011 à Gaza et à l’œuvre du traducteur palestinien vivant à Acco, Ala Hlehel, qui consacre une partie de son travail à traduire Hanoch Levin en arabe.

L’année 2011 a commencé pour moi le 17 décembre 2010 par l’immolation par le feu de Mr Mohammed BOUAZIZI à SIDI BOUZID, en Tunisie.

C’est le début du Printemps Arabe qui va illustrer la force et la vitalité démocratiques des sociétés arabes et qui survient à un moment où les forces populaires européennes, elles, se figent.

Il n’y a eu aucune expression  d’antisémitisme.  Israël n’a pas reconnu ni encouragé ces mouvements populaires tant ses intérêts vont dans le sens de préserver les pouvoirs dictatoriaux arabes en place.

Je veux dire par là qu’il ne peut même plus aller dans le sens de l’Histoire du monde.

Mr BOUAZIZI meurt le 4 janvier 2011.

Le Parlement Européen ne s’y est pas trompé qui a décerné le Prix Sakharov « pour la liberté de l’esprit » à 5 représentants de ce Printemps.

Israël a connu « ses Indignés » qui ont exigé plus de justice sociale sans justice pour les palestiniens.

Le Parlement Européen soutient, le 29 septembre 2011, la demande « légitime » d’un Etat palestinien à l’ONU.

Gilad Shalit (dont on a retenu le nom) est libéré le 18 octobre  2011 presque en même temps que plus de 1000 prisonniers palestiniens « sans nom ».

Salah Hamouri, franco-palestinien, que Gérard Longuet « ne connait pas » sera libéré, le 18 décembre, après 7 années d’emprisonnement.

Mr Longuet, ministre de la défense, interrogé sur France Inter le lendemain de la libération de Mr Shalit a reconnu « ne pas connaitre » Mr Hamouri.

Je pleure les 7 victimes des drames de Montauban et Toulouse. Gabriel Sandler (4ans), Arieh Sandler (5ans), Jonathan Sandler (30 ans), Myriam Monsonego (7 ans), Abel Chennouf (25 ans), Mohamed Legouad (24 ans) , Imad Ibn Ziaten ( 30 ans).

Je pleure les 17 victimes afghanes du sergent Robert Bales qui a été extradé aux E.U.(1).

Je ne connais pas le nom des victimes afghanes. Bales n’est jamais passé aux yeux « de l’Occident »pour un monstre. Au contraire, on cherche à trouver dans sa biographie des explications à ce passage à l’acte pour qu’il restât humain à nos yeux.

Nous ne sommes plus capables de reconnaitre l’inhumanité en « nous », car nous continuons à hiérarchiser la valeur de la vie humaine.

J’accompagne de tous mes vœux la mission civile et pacifiste du 15 avril.

Elle est destinée à favoriser la reconnaissance des droits légitimes du peuple palestinien et pour moi, français et juif, à aider l’état d’Israël à sortir de son aveuglement.

Israël ne peut pas légitimer l’exécution légalisée de civils comme cela s’est passé durant le dernier siège de 22 jours de Gaza en décembre 2008/janvier 2009. Israël doit renoncer aux colonisations.

Israël ne doit pas bombarder l’Iran. La violence actuelle qu’il incarne finira par se retourner contre lu, et ça, je ne le souhaite pas.

Je crois en la Justice Internationale comme français et laïc.

C’est pour cela aussi que je prie, comme juif, en ces fêtes de Pessah à la Libération du peuple palestinien et au renoncement à sa propre culture d’occupation et de guerre par le peuple israélien.

Je co-organiserai le Yom Hashoah à Strasbourg ,le 15 avril, jour de la mission, où nous ferons la lecture des Noms des Juifs d’ Alsace, de Roms de France, d’usagers de la Psychiatrie du Bas-Rhin, tous déportés et assassinés par les nazis.

Georges Yoram Federmann

Né juif et converti à l’exercice de la médecine.

 

(1)En 1968, après le massacre de plusieurs centaines de villageois vietnamiens à My Lai, vingt-six officiers et soldats sont inculpés. Tous sont relaxés, sauf le lieutenant William Calley, qui est condamné à la prison à perpétuité. Il sera libéré après trois ans et demi d'assignation à résidence.

En 2005, à la suite de la diffusion de photos de prisonniers irakiens torturés et humiliés à Abou Ghraib, onze soldats américains sont condamnés à des peines allant de la radiation de l'armée à dix ans d'emprisonnement. Chef des tortionnaires, le caporal Charles Graner a écopé de la peine la plus lourde. En août 2011, il a été libéré sur parole. Il ne sera resté que six ans et demi derrière les barreaux.

 

Tag(s) : #www.partenia2000