Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

21 mars 2012

 

Partenia 2000 et le Printemps arabe (suite)

 

84753173_640.jpg

 

Redeyef : le combat de la dignité.

Ou la révolte de Redeyef et sa répression racontées par des femmes

Comité Solidarité Maghreb

Journée internationale de solidarité avec la population du Bassin minier de Gafsa, les populations sinistrées de Redeyef et pour la libération des prisonniers

Titre original : « Leila Khaled, la Tunisienne », Film réalisé par le Comité National de Soutien à la Population du Bassin Minier, 34 min.

Depuis le début de la révolte du bassin minier de Gafsa, les femmes y tiennent un rôle de première importance. Elles ont été à l’origine des principales grandes manifestations de masse suite aux premières arrestations. Elles ont conduit des initiatives de résistance de plusieurs formes (occupations, sit-in, manifestations, rassemblements…) ; et elles ont été celles qui ont assuré au quotidien l’extraordinaire cohésion et la grande solidarité dans la population et au sein des familles, qui ont permis au mouvement de se développer et de tenir, malgré tout.

Depuis la grande répression et l’emprisonnement de dizaines d’animateurs du mouvement, ce sont toujours elles qui se battent pour la libération des prisonniers tout en assurant la continuité de la vie à Redeyef. Aujourd’hui, elles assument le rôle de porte-paroles de leurs maris, frères et fils emprisonnés, mais aussi des populations réduites au silence à Redeyef et dans la région.

Le film « Leila Khaled, la Tunisienne » (34’) retrace l’histoire de ces deux dernières années à travers les mots de quelques unes d’entre ces combattantes. Il leur est dédié ainsi qu’à toutes celles qui n’ont pu être filmées. Il espère donner le plus grand écho à leur revendication la plus urgente : Libération immédiate de tous les prisonnier du mouvement du bassin minier.

Ce film a été réalisé par le Comité National de Soutien aux Habitants du Bassin Minier grâce à tant de solidarités à l’intérieur et à l’extérieur de la Tunisie.

Comité Solidarité Maghreb, Alternative libertaire, Nouveau parti Anticapitaliste, Fédération Tunisienne des Citoyens des deux Rives.