Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

18 février 2013


Transmis par Annie Mokto et par Maïten Court  (via Facebook)

 


© DE TESSIERES


http://www.dhnet.be/infos/monde/article/425189/un-enfant-albinos-ampute-d-une-main-en-vue-de-pratiques-de-sorcellerie.html


Un enfant albinos

amputé d'une main en vue de pratiques de sorcellerie
(17/02/2013)

 



Cette attaque intervient après celle d'une mère de quatre enfants à qui on a coupé le bras au début de la semaine.


DAR ES SALAAM Des auteurs d'attaques sur des albinos en vue de pratiques de sorcellerie ont amputé la main d'un garçon de 7 ans en Tanzanie, à la suite de plusieurs autres incidents de ce genre, ont rapporté dimanche des responsables.

"L'enfant a été attaqué samedi par trois hommes sur le chemin du retour de l'école, alors qu'il revenait chez lui avec quatre camarades", a indiqué Apolinary Macheta, chef du gouvernement local de la région de Milepa, dans le sud-ouest de la Tanzanie. L'enfant, Mwigulu Magessa, reçoit des soins à l'hôpital, a ajouté M. Macheta.

Cette attaque intervient après celle d'une mère de quatre enfants, Maria Chambanenge, 39 ans, à qui on a coupé le bras au début de la semaine à son domicile à Miangalua, dans la même région. La police a annoncé avoir arrêté cinq hommes soupçonnés de cette attaque.

Selon des croyances en Tanzanie, les organes des albinos possèdent des pouvoirs magiques et surnaturels qui, mélangés à d'autres produits par des sorciers, rendent plus riches ou chanceux.

Les albinos sont victimes de discriminations dans de nombreuses régions d'Afrique.

En janvier, un enfant albinos d'Ulyankulu dans la province de Tabora, dans le nord-ouest, avait été découpé à la machette par des assaillants qui avaient amputé et emporté son bras gauche, selon la police. L'enfant est décédé.

Que deviennent ces humains que nous sommes ? Pourquoi tant de violence ?

 

 154877_10200740561495174_1436458463_n.jpg

 

 

 

Revoir :


Tanzanie - Une députée albinos fond en larmes à l'Assemblée en défendant ses frères

 

 

 

Tag(s) : #www.partenia2000