Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmis par George Kauffmann

2562713.jpg


Mayotte, jeudi 20 octobre 2011

 

 Bonjour à tous,

Nous vous avons fait parvenir un mail la semaine passée pour vous « informer » qu’à Mayotte un mouvement social « contre la vie chère »  incluant toute la population en était à sa seconde semaine et que selon nous peu, voire aucun relais n’en faisait véritablement écho en métropole.

De nouveau nous vous écrivons car la situation s’enlise et dégénère et qu’il nous est intolérable de savoir qu’une situation aussi critique ne puisse pas faire la une de vos journaux !

En début de semaine dernière le préfet a suspendu les négociations entre le patronat et l’intersyndicale car le protocole d’accord avait été refusé par la population et que les choses s’envenimaient. Il a voulu prendre 3 jours pour rencontrer différentes personnes, et visiblement diviser l’intersyndicale. Entre temps l’ile a continué à voir ses routes bloquées, ses magasins fermés et des violences continuer entre les forces de l’ordre et certains énervés.

Avant de reprendre les négociations le jeudi à 15h, une manifestation d’environs 15 000 personnes a manifesté pacifiquement…les gendarmes n’étaient pas là.

Les négociations semblaient bien engagées lorsque le  préfet les a  à nouveau stoppées dans la soirée car la ministre de l’outre mer ML Penchard avait décidé de prendre le falcon présidentielle pr venir à Mayotte. Après une journée de rencontre avec différents interlocuteurs (bis repetita) cette dernière s’est exprimée le soir à la télévision. Les mesures proposées n’en sont pas de réelles face à l’ampleur de la crise : une commission qui devrait vérifier si il y a des abus dans les marges des distributeurs, des bons alimentaires pour les familles les plus démunies pour une période de 5 mois en attendant le versement du RSA (qui sera ici 25% du RSA métropolitain), le prix du gaz fixé par le gouvernement, l’allocation de rentrée scolaire qui sera augmentée en 2012 et arrivera au taux de celui de métropole en 4 ans…

 

Autant dire que dès sa sortie de RFO elle s’est fait conspuée et a été évacuée sous la protection du GIPN, cela a déclenchée une incompréhension  pour nous tous qui avons l’impression d’être clairement méprisé et laisser pour compte par la métropole…au final une minorité à commencé à tenter de piller des magasins et il y aurait eu bcp de violence notamment à Mamoudzou mais on ne sait pas tout car RFO Mayotte préfère nous mettre de la musique ou des infos au compte goutte . Sur KweziFm plus d’info mais on ne capte pas dans le sud de l’ile…

Lundi s’était la rentrée  après 2 semaines de vacances, les choses s’étaient un peu calmées, les enfants sont en parties retournés à l’école, quelques magasins ont ouvert sous la protection des gendarmes, faisant entrer les gens par groupe de 10….on est 200 000 sur l’ile !!  Puis FO a signé un protocole d’accord avec le préfet…

Mardi a été entre deux eaux….mais dès hier des barrages ont re-faient surface. Perso (Manu) je n’ai pas pu aller bosser : un premier barrage à Tsimkoura (à 5km de la maison)….qui s’est levé et ensuite deux arbres énormes coupés à Poroani 10 km plus loin…retour à la maison avec un break à une boulangerie qui distillait au compte  goutte quelques morceaux de pain…S’est la fête !!!

En cours de matinée un homme est décédé à Mamoudzou au milieu de heurs avec la police….cirse cardiaque…flash ball…on ne sait pas encor vraiment…automatiquement cela a engendré encor plus d’énervement. Quasiment tous les magasins on été pillés (Chiconi, Malamani, Bandrélé, Dzoumogné, Kaweni, Mamoudzou, petite terre… sauf celui de notre village, qui n’est pas ouvert mais intact…)  certains auraient brulé…. A sada les gendarmes sont restés cachés dans leur gendarmerie, à Combani ils se sont cachés chez les militaires lorsqu’ils n’avaient plus de gaz lacrymogène…A Kawéni  des policiers auraient dit a des commerçants  de se défendre comme ils pouvaient, à Petit terre hier soir le préfet à essayer de parler à la télé et à la radio pendant que les bâtiments se faisaient caillassés, idem pr la caserne de gendarmerie….etc etc on ne sait pas tout !

 

On n’écrit pas ce mail pr vous inquiéter, tout va bien de notre côté, on a encor de quoi manger, nos voisins sont très prévenants avec nous (on est la minorité visible du quartier) lorsqu’il y a une possibilité de récupérer à manger ils nous préviennent et l’ambiance au village est très détendue.

On vous écrit car on est dégouté de voir que tout cela n’est pas relayé chez vous, que la ministre s’exprimait hier à l’assemblée nationale comme si tout allait bien….

Mayotte est une toute petite ile d’environs 350  km2 ou nous sommes un peu plus de 200 000 habitants…imaginés ce qui se passerait si cela arrivait en métropole !!!

On vous écrit pour que vous fassiez tourner l’information à toute votre liste mail, sur vos réseaux sociaux, contactés vos journaux régionaux…s’il vous plait mobilisés vos réseaux…le relais de l’information en dehors de Mayotte apportera l’apaisement et l’obligation de VRAI solution…

Merci d’avance…

Plus d’infos sur le net KwezyFm, Malango actualités, France Mayotte, Mayotte Hebdo…..et le journal télévisé de RFO pas toujours forcément proche de la réalité mais bon…

 ---------------------------------------------

 

 

 

 

 

Tag(s) : #www.partenia2000