Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Transmis par GW

Pour une rencontre entre le pape François et Jacques Gaillot

A la suite de nos amis allemands :

http://partenia-au-dela-des-frontieres.over-blog.com/article-brief-an-papst-franziskus-lettre-au-pape-fran-ois-117994875.html

à la suite d’autres lettres, comme celle de Serge Becquet :

http://partenia-au-dela-des-frontieres.over-blog.com/article-les-chretiens-d-evreux-se-rappellent-au-bon-souvenir-du-nouveau-pape-116852554.html

le Conseil d’administration de Partenia 2000 écrit aussi au pape François :

 

Partenia 2000                                                                   Paris, le 23 juin 2013

30 rue Lhomond

75005 Paris

 

 

Très cher Père,

 

Une communion fraternelle a saisi les chrétiens dans le monde entier, à l’annonce de votre élection.

Dans la simplicité, vos paroles ont réveillé en nous l’envie de connaître les sources qui font vivre l’Evangile, et portent une espérance, celle que la foi en l’amour de Dieu et notre foi en l’Homme se rejoignent.

Merci pour votre empressement à exprimer l’amitié, à manifester la joie.

 

Nous sommes des chrétiens du diocèse de Partenia, diocèse disparu au cinquième siècle de notre ère. Il fut confié à Jacques Gaillot, évêque d’Evreux, après sa destitution en janvier 1995.

 

Nous avons connu Jacques Gaillot pendant les treize années qu’il a passées à Evreux. Nous lui sommes restés fidèles.

Dès son arrivée, Jacques Gaillot a introduit le dialogue, il est allé dans beaucoup de maisons, il s’est fait le prochain de celui qu’il rencontre, quel qu’il soit, en prenant soin de chaque personne. Il a témoigné par sa présence.

La simplicité, la fraternité, la prière ont baigné ces années, au service du peuple d’Evreux.

Quittant son diocèse, il a continué son chemin auprès de ceux qui n’osent pas parler, ceux qui se cachent, ceux qu’on délaisse ; appelant à la dignité en toute occasion. Il est resté le serviteur patient et discret de ceux qui peinent.

Il nous a révélé la richesse des rencontres :

« J’avais faim, j’avais soif, j’étais un étranger, à chaque fois que vous avez fait cela à l’un ou l’autre de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait. »

Au cœur d’un cheminement humain difficile, on rencontre Jésus.

Servir comme le fait Jacques Gaillot, c’est être le témoin d’un Dieu qui nous aime.

 

Sur la terre de Saint François d’Assise, où tant de rencontres se font pour prendre le chemin de la Paix et où Saint François a franchi bien des barrières pour rejoindre les déshérités, nous espérons cher Père, que vous nous entendrez et que la Joie d’une rencontre entre vous et Jacques Gaillot pourra avoir lieu.

Nous sommes convaincus que l’échange que vous aurez se fera autour d’une même ressource : la simplicité du cœur, et que les paroles dites, éclaireront nos chemins et nous aideront à regarder l’horizon de l’humanité, réconfortés et confiants.

Recevez très cher Père, l’assurance de notre infini respect et celle de nos prières pour vous, pour tous ceux qui vous accompagnent dans votre mission.

Le Conseil d’administration de Partenia 2000 :

Gérard Warenghem (Paris) :

Hélène Dupont (Toulouse) :

Monique Guillemain (Paris) :

Georges et Christiane Kauffmann (Moulins) :

Mélanie Mwauke (Paris) :

Maryvonne Pinel (Breuilpont) :

François Tanguy (Rennes) :

Jean Garnier (Antony) :

Germaine Lipeb (Paris) :

Françoise et Philippe Piéplu (Bosc Regnoult en Roumois) :

Pour une rencontre entre le pape François et Jacques GaillotPour une rencontre entre le pape François et Jacques Gaillot