Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

La Lettre de Partenia

La Lettre de Partenia, n°74

Editorial

Des raisons d’être optimistes !

« L’homme est un loup pour l’homme » : il suffit d’ouvrir un journal ou n’importe quel media pour trouver aussitôt quantité d’exemples. Alors, de temps en temps, il nous faut aussi ouvrir les yeux et les oreilles pour découvrir d’autres réalités qui peuvent nous réconcilier avec la nature humaine ! 2014 n’est pas terminée (à l’heure où j’écris), mais je voudrais déjà relever quelques unes de ces réalités qui peuvent nous rendre optimistes, qui peuvent nous redonner la joie de vivre !

Comment ne pas se réjouir avec  Malala Yousafzai, cette adolescente pakistanaise, attaquée en octobre 2012 par des talibans ? Ils lui avaient tiré une balle en pleine tête alors qu'elle rentrait chez elle, dans la vallée de Swat (nord-ouest du Pakistan), au sortir de l’école.  Malala a failli mourir et s'en est sortie par miracle. Depuis, elle est devenue l'infatigable avocate de l'éducation, notamment pour les filles. Soignée au Royaume-Uni où elle s'est installée avec sa famille, elle vient de lancer dans ce but l'organisation «Malala Fund». Nous avons signé des pétitions pour qu’elle reçoive le prix Nobel de la paix. Et c’est fait ! Vendredi 10 octobre, Malala Yousafzaï, 17 ans, a reçu le prix Nobel de la paix avec l'Indien Kailash Satyarthi « pour leur combat contre l'oppression des enfants et des jeunes et pour le droit de tous les enfants à l'éducation ».  

Voici une autre raison d’être optimiste. Je voudrais partager avec vous l’émerveillement que j’éprouve chaque jour depuis que j’ai appris en septembre dernier que je me payais un cancer du pancréas ! Je suis d’abord en admiration devant les différents médecins qui se sont montrés à la fois très professionnels et très humains au fur et à mesure que les résultats des différents examens nous donnaient quelques précisions. Et ce, depuis le médecin généraliste jusqu’aux différents spécialistes de l’Institut Curie. Entre leurs mains, vous vous sentez en sécurité.

Je suis émerveillé aussi par les très nombreuses marques d’affection, de sympathie, qui arrivent de partout et tous les jours ! Quand j’ai rassemblé quelques unes de mes  photos (388) pour en faire un album : « Une communauté sans frontières », je ne pensais pas que j’allais en avoir une pareille preuve quatre ans plus tard ! C’est vraiment une communauté sans frontières. Le 15 septembre 2014, ne pouvant plus assurer la tenue des blogs Partenia et autres, j’ai envoyé un mot d’explications aux uns et autres. Un des tous premiers mots d’encouragement, de soutien, m’a été envoyé par Olga Lucia Alvarez[1], depuis la Colombie ! (Recevez mes prières pour votre santé. Merci pour le partage. Bénédictions, Olga Lucia /  Hola Gerard : Recibe mis oraciones por tu salud. Gracias por compartir. Bendiciones, Olga Lucia). Depuis, les mails arrivent chaque jour, et je suis extrêmement confus car il m’est impossible de vous remercier chacun et chacune personnellement… J’espère tout de même qu’avec ces quelques mots, je réussirai à vous communiquer mon optimisme.

Pour enfoncer le clou, je terminerai avec un petit coucou à Benjamin Osio. Beaucoup le connaissent. Au niveau de ma famille : Il avait composé un chant pour mes 70 ans. Au niveau des Anciens Jécistes d’Afrique : les membres du RAJA qui se retrouvent à Paris le connaissent… Et au niveau de Partenia 2000, tout le monde sait qu’il est parti pour Haïti. Spiritain, c’est là bas qu’il va mettre au service de tous, ses nombreux talents. Voila une encore une source d’optimisme.

En 2015, Partenia aura 20 ans. En mars, avec Jacques Gaillot, nous fêterons cet anniversaire, dans la joie et l’optimisme !

Gérard Warenghem


[1] Voir présentation de Olga Lucia Alvarez sur http://partenia-au-dela-des-frontieres.over-blog.com/article-presentations-2-97380959.html

 

 

Vous êtes abonnés ? Non ? Dommage !

 

Il n'est jamais trop tard pour bien faire ....

Abonnement : 16 euros

(Chèque à envoyer à Partenia 2000, 42 rue Pierre et Marie Curie, 94200 Ivry)

4 numéros par an

La Lettre de Partenia, n°74

 

REVOIR :